La problématique de l’électricité

Dernière mise à jour, juin 2020_Jérôme Bouglé

Selon l’office fédérale de l’énergie (OFEN) et le service de l’énergie du canton de Vaud, sont représentés sur le graphique ci-dessus :

  • la consommation électrique : courbe noire, traits tillés rouges et violets
  • la production électrique : diagramme mensuel de couleurs et parabole en tirets verte.

Avec pour unité des GWh / mois sur la période 2017 en Suisse.

La production d’énergie renouvelable diverses tel que photovoltaïque et éolien n’est pas indiquée car négligeable < 4%.

Pour donner un ordre de grandeur, la centrale nucléaire de Mühlberg produit 3’010 GWh / an d’électricité.

Consommation/production électrique en 2017 : nous pouvons constater que la consommation électrique (courbe noire) n’est pas en adéquation avec la production énergétique du pays. L’hiver est la période de l’année la plus gourmande en énergie. A contrario, c’est également la période de l’année ou la production d’énergie est la plus faible. Cela signifie qu’en 2017, la Suisse a consommé plus d’électricité qu’elle n’en a produit durant la même période hivernale. Elle doit donc importer de l’électricité. La consommation d’électricité durant cette période dépend donc de la production étrangère et de sa qualité, qui contient en l’occurrence plus de C02. Durant l’été, la production électrique est nettement supérieure à ses besoins.

Consommation/production électrique à venir annoncée : Les paraboles en traits tillées et les flèches représentent les tendances à venir. D’un côté (paraboles rouges et violettes) les besoins en électricité augmentent (voiture électrique, appareils connectés, pompes à chaleur pour le chauffage, etc.) et de l’autre, la production électrique nucléaire doit diminuer (flèches jaunes) pour être compensées par la production d’énergie renouvelable (flèche verte). Néanmoins cette augmentation est surtout annoncée pour les périodes estivales, période de l’année durant laquelle les besoins sont nettement plus faibles qu’en hiver. Cela signifie donc qu’il est prévu l’augmentation d’importation d’électricité durant la période hivernale, ou la construction de nouvelles centrales nucléaires ou de centrales de cogénération à gaz !?!.

Devons-nous réellement appliquer cette vision d’avenir ? Pour l’éviter, voici une liste non exhaustive des conditions nécessaires :

  • Réduire la consommation énergétique des maisons en les isolants
  • Diminuer la consommation / l’usage des appareils électriques et encourager la consommation énergétique durant la production d’énergie renouvelable
  • Éviter l’utilisation des PAC pour le chauffage ou favoriser l’autoconsommation et/ou l’usage du bois/biomasse locaux et du solaire thermique
  • Encourager le déplacement en transport public (y compris covoiturage), les loisirs, les voyages de proximité et décourager les emplois pendulaires

Merci de me faire part de vos remarques et conseils sur ce point de vue, afin d’améliorer cette vision d’avenir.

Source: https://www.bfs.admin.ch/bfs/fr/home/statistiques/energie.html