Multinationale(s ) responsable(s)

Dernière mise à jour, 14 janvier 2021_Jérôme Bouglé

Notre cacao est africain

Notre or est Péruvien

Nos smartphones sont asiatiques

Nos vacances sont exotiques

Notre richesse économique toute relative

et notre notre responsabilité…. sélective.

 


Le glas a sonné, nous nous sommes démasqués le 29 novembre 2020 à l’issue de cette campagne de votation démesurée, Nous, Suisse multinationale sur-développée avons voté Non à l’initiative Multinationales responsables. Est-ce l’issue d’une véritable démocratie qui s’est révélée au grand jour (merci pour notre honnêteté !!!) ? ou le résultat, la forme d’une certaine faill.it.e de notre société prétendument démocratique? Les citoyens l’ont acceptés en majorité, les cantons les moins nombreux ont fait basculer le résultat… les minorités peuvent avoir le dernier mot 🙂

Ce qui est exprimé par la suite dans cet article est ma perception de notre monde consumériste et capital…


Qu’est ce qui est capital(e) pour notre avenir?

  • Le capitalisme “consumériste”?
  • Sa peine capitale?
  • Sa capitulation?
  • Le capital sur notre compte bancaire?
  • “Nos” capitales administratives?
  • La vie sur terre?

L’hygiène sanitaire (se laver les mains, les dents, le corps… jusqu’à porter un masque :X ) pour notre santé et le respect d’autrui est devenue une attitude toute naturelle dans nos comportements. Cette hygiène de « vie » doit-elle se limiter à cela ? Jusqu’à quel point? au détriment de qui et/ou de quoi?

Nous, “consommateurs de biens matériels et alimentaires”, conditionnons et cautionnons le mode de production du produit fini, depuis ici jusqu’à l’autre bout du monde. C’est pourquoi nous sommes (in)directement propriétaires / dirigeants des entreprises qui les produisent.

Voici, selon mon point de vue, avant tout, avec persévérance, certaines manières et certains moyens dont nous disposons pour assurer du mieux que nous le pouvons l’engagement de notre responsabilité envers notre milieu, quelle que soit l’issue de cette votation :

  • Acheter local et de saison à des product.rices.eurs/fabricants/artisans à dimensions humaines (inférieurs à … 400 ? …150… 1 employé.e.s?)
  • Valoriser la diversité et empêcher toute forme de monopole économique
  • Consommer des produits lointains hors saison en les appréciant à leur juste valeur, sans excès : « L’abondance suppose la sobriété, un principe d’autolimitation de la production plutôt qu’un développement sans limite des forces productives »_Razmig Keucheyan
  • Participer et soutenir les associations de bénévoles qui encouragent le recyclage, la robustesse, la démontabilité, l’interopérabilité et l’évolution des objets/biens émancipés telles que :
  • Placer son argent dans des banques éthiques ou l’investir pour des projets réalistes et solidaires
  • Décourager l’endettement de surconsommation
  • Former des jeunes pour la direction d’entreprise en coopération et n’ayant pas pour objectifs la compétition, le profit et des salaires indécents
  • Diminuer les consommations énergétiques, l’usage des appareils électriques et encourager la consommation énergétique durant la production d’énergie renouvelable
  • Encourager le déplacement en transport public (y compris covoiturage), les loisirs, les voyages de proximité et décourager les emplois pendulaires.
  • Ne pas avoir confiance aveugle aux labels, aux professionnel.le.s, expert.e.s, aux politicien.ne.s, aux journalistes ; conserver son esprit critique bienveillant

Ces mesures individuelles et collectives nous éviteraient / réduiraient les dommages et saccages causés à notre milieu; déprédations qui bénéficient actuellement à tous les systèmes d’assurance, de justices, de “caisses maladie”… et “entreprises”, “sociétés” qui après coup/coût sont en faillites sur le dos des générations à-venir.

Politiciens, entreprises, individus… transformons notre hygiène de vie occidentale ou “empreinte aseptisée destructrice” en “empreinte écologique” pour l’épanouissement de la vie terrestre!

Ne souhaitant pas participer à des débats stériles sur les réseaux sociaux avec des trolls ou une pseudo intelligence artificielle (synthétique) je préfère m’exprimer ainsi. Merci de me faire part de vos remarques et conseils sur mon humble avis (probablement à certains yeux moralisateurs, utopiste et/ou contradictoire à mon mode de vie…. je les comprends), afin d’améliorer cette vision d’avenir. Merci à tou.te.s ce.lle.ux qui ont contribué directement et indirectement à son élaboration.

« Seul est digne de toi ce qui est bon pour tous. Seul mérite d’être produit ce qui ne privilégie ni n’abaisse personne »_André Gorz

Lien: https://initiative-multinationales.ch/film-enquete